Projet de recherche

Notre équipe est spécialisée dans l’étude des réponses T anti-tumorales conventionnelles et non conventionnelles et de leur régulation au sein du microenvironnement. La caractérisation de cibles antigéniques pertinentes ainsi que de leur mode d’expression par les cellules tumorales est également une thématique importante de l’équipe
L’objectif de nos travaux est de développer des protocoles d’immunothérapies dans les tumeurs solides (principalement mélanome et cancer colique), dans les domaines de la vaccination thérapeutique et du transfert adoptif de cellules immunitaires, pour lequel notre équipe a une solide expertise. Plusieurs programmes de recherche de l’équipe sont menés dans le cadre du LabEx IGO (Immunograft Oncology – http://www.labex-igo.com).

Les activités de notre groupe s’organisent autour de trois axes interconnectés, coordonnés par des chercheurs seniors :

Axe (1) coordonné par N. Gervois
Microenvironnement immunitaire intra-tumoral et régulation

Axe (2) coordonné par F. Lang
Régulation de l’expression d’antigènes tumoraux

Axe (3) coordonné par N. Labarrière et F. Lang
Immunothérapie anti-tumorale

Personnel

N. Labarrière, DR INSERM (Axes 3 et 2, Immunothérapie)
F. Lang, PU (Axes 2 et 3, Expression des antigènes de tumeurs et Immunothérapies)
N. Gervois, PU (Axe 1 : Populations T non conventionnelles et HLA non classiques)
C. Bossard, PU-PH (Axe 1 : Biocollection cancer colorectal, interactions cellules tumorales/lymphocytes T en fonction de la voie d’oncogenèse)
C. Rabu, MCU (Axe2 : Vaccination peptidique dans le mélanome)
D. Fradin , CR INSERM (Axe 1, Exosomes et régulation des réponses immunes)
A. Jarry , CR Inserm (Axe 1, Rôle immunomodulateur de l’inflammasome dans le cancer colorectal)
H. Benlalam, MCU (Axe 1 : Microenvironnement des tumeurs solides)
S. Bézieau, PU –PH (Axe 1 : Voies d’oncogénèse des cancers colorectaux)

Equipe 3

Contact

  • Nathalie Labarrière
  • Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie Nantes-Angers
  • Institut de Recherche en Santé de l'Université de Nantes - 8 quai Moncousu - BP 70721 - 44007 Nantes cedex 1
  • 02 28 08 02 41
  • nathalie.labarriere@inserm.fr

Post-doctorant(e)s

S. Simon

Doctorant(e)s

M. Charpentier
N. Jouand
E. Dupré
L. Bilonda Mutala

Master 2

K. Ducoin

Techniciens-Ingénieurs

V. Vignard
A. Fortun
R. Oger
L. Florenceau
C Deleine

Publications principales

T Parrot, R Oger, H Benlalam, D Raingeard de la Bletiere, N Jouand, A Coutolleau, L Preissier, A Khammari, P Guardiola, Y Delneste, N Labarriere, N Gervois. CD40L confers helper functions to human intra-melanoma class-I-restricted CD4+CD8+ double positive T cells. Oncoimmunology. (2016)

M Charpentier, M Croyal, D Carbonnelle, A Fortun, L Florenceau, C Rabu, M Krempf, N Labarrière, F Lang. IRES-dependent translation of the long non coding RNA meloe in melanoma cells produces the most immunogenic MELOE antigens. Oncotarget. (2016)

S Simon, V Vignard, L Florenceau, B Dreno, A Khammari, F Lang, N Labarriere. PD-1 expression conditions T cell avidity within an antigen-specific repertoire. Oncoimmunology. (2015)

D Carbonnelle, V Vignard, D Sehedic, A Moreau-Aubry, L Florenceau, M Charpentier, W Mikulits, N Labarriere, F Lang. The melanoma antigens MELOE-1 and MELOE-2 are translated from a bona fide polycistronic mRNA containing functional IRES sequences. PLoS One. (2013)

N Labarriere, A Fortun, A Bellec, A Khammari, B Dreno, S Saïagh, F Lang. A full GMP process to select and amplify epitope-specific T lymphocytes for adoptive immunotherapy of metastatic melanoma. Clin Dev Immunol. (2013)

M Allard, P Tonnerre, S Nedellec, R Oger, A Morice, Y Guilloux, E Houssaint, B Charreau, N Gervois. HLA-E-restricted cross-recognition of allogeneic endothelial cells by CMV-associated CD8 T cells: a potential risk factor following transplantation. PLoS One. (2012)

C Bossard, S Bézieau, T Matysiak-Budnik, C Volteau, CL Laboisse, F Jotereau, JF Mosnier. HLA-E/β2 microglobulin overexpression in colorectal cancer is associated with recruitment of inhibitory immune cells and tumor progression. Int J Cancer. (2012)