Projets de recherche 

Depuis de nombreuses années, notre équipe s’intéresse aux mécanismes moléculaires impliqués dans l’apoptose, que ce soit d’un point de vue fondamental mais également à visée translationnelles. Notre but est de proposer de nouvelles approches thérapeutiques aux traitements conventionnels proposés aujourd’hui dans le cadre des glioblastomes multiformes (GBM), tumeur cérébrale la plus fréquente chez l’homme adulte et l’une des plus mortelles. Ces tumeurs particulièrement résistantes aux traitements conventionnels contiennent des cellules souches cancéreuses qui semblent jouer un rôle primordial dans la progression et la récurrence de la tumeur. L’ensemble de ces données nous a conduits à développer dans le laboratoire des cultures en 3D directement à partir d’échantillons de tumeurs, dans des conditions favorisant ou non le maintien des cellules souches cancéreuses. Plus récemment, nous développons une approche de « bioprinting » pour mieux déconstruire/reconstruire in vitro la tumeur.

Avec ce matériel unique, notre recherche se décline autour de différents axes :

1/ Régulation autocrine et paracrine des processus apoptotiques
L’apoptose comme les autres formes de mort cellulaire, est intrinsèquement liée au cancer. Si des déficits d’entrée en apoptose ne suffisent pas à induire une oncogénèse, ils permettent aux cellules cancéreuses d’échapper à différents processus anti-tumoraux comme l’immuno-surveillance, la carence en facteurs de croissance ou en oxygène. (en savoir plus)

2/Analyse génique et épigénétique des glioblastomes
Nous avons pu montrer qu’un profil de méthylation aberrant de gènes codant des protéines impliquées dans l’apoptose pouvait être impliqué dans des mécanismes de résistance à la mort développés par les cellules tumorales. Ainsi, le folate, un agent méthylant l’ADN, peut être utilisé comme adjuvant dans les protocoles thérapeutiques utilisés contre les gliomes (en savoir plus)

3/ Métabolisme tumoral et mort cellulaire
Nous avons pu montrer dans des travaux récents que PKM2, une enzyme impliquée dans le métabolisme du glucose, inhibe la mort cellulaire en maintenant les cellules souches cancéreuses dans un état indifférencié. La relation entre apoptose et statut de différentiation des cellules (en savoir plus)

Personnes

F. M. Vallette, DR INSERM
P.F. Cartron, CR INSERM
C. Pecqueur-Hellman, CR CNRS
C. Gratas, MCU/PH
C. Olivier, MCU
J. Bennouna, PU-PH
L. Lalier, CR ICO
S. Dumont, Post-Doctorant INSERM
V. Mignard, Post-Doctorant INSERM
X. Levêque, Post-Doctorant INSERM
J. Raimbourg, Doctorant
C. Salaud, Doctorant
C. Chauvin, Doctorant
J. Briand, Doctorant
M. Rabé, Doctorant
C. Degorre, Doctorant
V. Disdero, Master 2
P. Autain, Master 2
M. Silvestre, Master 2
L. Lacoffrette, Master 2
L. Oliver, IR CHU
A. Nadaradjane, TN Univ
D. Lanöe, TN ICO
MP Joalland, TN ICO
G. Cartron, AI, ICO
F. Geraldo, IE CDD INSERM

Principales publications

1. C Gratas, Q Séry, M Rabé, L Oliver, FM Vallette. Bak and Mcl-1 are essential for Temozolomide induced cell death in human glioma. Oncotarget. (2014)

2. PF Cartron, E Hervouet, E Debien, C Olivier, D Pouliquen, J Menanteau, D Loussouarn, SA Martin, M Campone, FM Vallette. Folate supplementation limits the tumourigenesis in rodent models of gliomagenesis. Eur J Cancer. (2012)

3. M Cheray, R Pacaud, A Nadaradjane, L Oliver, FM Vallette, PF Cartron. Specific Inhibition of DNMT3A/ISGF3γ Interaction Increases the Temozolomide Efficiency to Reduce Tumor Growth. Theranostics. (2016)
http://www.hal.inserm.fr/inserm-01414173

4. M Morfouace, L Lalier, L Oliver, M Cheray, C Pecqueur, PF Cartron, FM Vallette. Control of glioma stem cell death and differentiation by a PKM2-Oct4 complex. Cell Death Dis. (2014)

5. K Oizel, C Gratas, A Nadaradjane, L Oliver, FM Vallette, C Pecqueur. D-2-Hydroxyglutarate does not mimic all the IDH mutation effects, in particular the reduced etoposide-triggered apoptosis mediated by an alteration in mitochondrial NADH. Cell Death Dis. (2015)

Soutenance de Thèse

K. Oizel, Doctorant (10/2015)
M. Pacaud, Doctorant (12/2015)

Equipe 9

Contact

  • François Vallette
  • Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie Nantes-Angers
  • Institut de Recherche en Santé de l'Université de Nantes - 8 quai Moncousu - BP 70721 - 44007 Nantes cedex 1
  • 02 28 08 03 24
  • francois.vallette@inserm.fr