Projets de recherche

Le système immunitaire est organisé autour de deux composantes, le système immunitaire inné et le système immunitaire adaptatif.
Le système immunitaire inné est spécialisé dans la détection des signaux de danger, qu’ils soient d’origine endogène (le soi modifié), représenté par les cellules mortes, ou d’origine exogène (le non soi), à savoir les microbes. Organisé autour d’un réseau de cellules et d’un panel de récepteurs, le système immunitaire est impliqué non seulement dans l’initiation d’une réponse protectrice contre les microbes mais également dans le maintien de l’homéostasie en cas de dommages tissulaires. Toute altération du système immunitaire inné peut donc avoir des conséquences pathologiques sévères, pouvant aller du déficit immunitaire aux maladies inflammatoires chroniques.

Les cellules myéloïdes jouent un rôle essentiel dans la réponse immunitaire. Elles sont impliquées dans l’élimination des microbes et des cellules mortes ainsi que dans l’initiation et la polarisation des réponses immunitaires adaptatives. Ces cellules utilisent des récepteurs, dits de l’immunité innée, qui ont la capacité de discriminer le soi du non soi et du soi modifié. Ces récepteurs peuvent être associés aux cellules ou exprimés sous forme soluble. Dans ce cas, ils jouent le rôle de ponts moléculaires entre les motifs à éliminer/détecter et les récepteurs membranaires.

Notre équipe s’intéresse plus particulièrement aux macrophages et aux récepteurs solubles (soluble pattern molecule ou PRM). Les macrophages sont présents dans tous les tissus de l’organisme où ils jouent un rôle de sentinelle du système immunitaire inné. Une des propriétés les plus remarquables des ces cellules est leur plasticité fonctionnelle, c’est-à-dire leur capacité à adapter leur phénotype et leurs fonctions à la nature des signaux rencontrés localement. Ces cellules sont également impliquées dans la régulation des réponses adaptatives.
Les PRM jouent un rôle d’opsonisation des microbes et des cellules mortes. Ils sont également impliqués dans la polarisation des réponses immunitaires adaptatives.

Nos principaux objectifs sont :
–    Comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans la polarisation fonctionnelle des macrophages,
–    Identifier des stratégies immunothérapeutiques ciblant les macrophages associés aux tumeurs, que ce soit dans des tumeurs périphériques ou localisées dans le système nerveux central,
–    Préciser le rôle des PRM solubles, et en particulier des molécules PTX3 et clusterine, dans la détection des signaux de danger (endogènes et exogènes) et dans la régulation de la réponse immunitaire vis-à-vis de ces motifs.

Chacun de ces axes de recherche repose sur une approche fondamentale associée à une approche translationnelle rendue possible par les collaborations établies avec différents services cliniques.

Personnes

Y. Delneste, DR INSERM
P. Jeannin, PU-PH
J.F. Augusto, MCU-PH
L. Aymeric, MCU
C. Beauvillain, MCU-PH
A. Chevailler, MCU-PH
D. Couez, PU
P. Guardiola, PU-PH
N. Ifrah, PU-PH
A. Morel PU
I. Pellier, PU-PH
J.F. Subra, PU-PH
A. Schmidt-Tanguy, MCU-PH
J. Tabiasco, CR Inserm
V. Ugo, MCU-PH
L. Basset, Post-Doctorant
C. Adam, Doctorant
A. Bouvier, Doctorant
A. Billaud, Doctorant
V. Larochette, Doctorant
D. Luque Paz, Doctorant
C. Orvain, Doctorant
L. Paolini, Doctorant
L. Papargyris, Doctorant
V. Seegers-Thépot, Doctorant
S. Thépot, Doctorant
S. Blanchard, IE CHU
P. Pignon, AI INSERM
L. Preisser, IR UNIV
S. Salle, AI CDD INSERM

Publications principales

Poli C, Augusto JF, Dauvé J, Adam C, Preisser L, Larochette V, Pignon P, Savina A, Blanchard S, Subra JF, Chevailler A, Procaccio V, Croué A, Créminon C, Morel A, Delneste Y, Fickenscher H, Jeannin P. IL-26 Confers Proinflammatory Properties to Extracellular DNA. J Immunol (2017)

Luque Paz D, Chauveau A, Boyer F, Buors C, Samaison L, Cottin L, Seegers V, Férec C, Le Maréchal C, Gueguen P, Lippert E, Ianotto JC, Ugo V. Sequential analysis of 18 genes in polycythemia vera and essential thrombocythemia reveals an association between mutational status and clinical outcome. Genes Chromosomes Cancer (2017)

Orvain C, Luque Paz D, Dobo I, Cottin L, Le Calvez G, Chauveau A, Mercier M, Farhi J, Boyer F, Ianotto JC, Guibourg B, Rousselet MC, Zandecki M, Ifrah N, Hunault-Berger M, Ugo V, Genevieve F. Circulating CD34+ cell count differentiates primary myelofibrosis from other Philadelphia-negative myeloproliferative neoplasms: a pragmatic study. Ann Hematol. (2016)

d’Almeida S, Kauffenstein G, Roy C, Basset L, Papargyris L, Henrion D, Catros V, Ifrah N, Descamps P, Croue A, Jeannin P, Gregoire M, Delneste Y, Tabiasco J. Acquisition of immunoregulatory phenotype by tumor-associated macrophages depends on CD39 ecto-ATPDase expression – an IL-27-dependent mechanism. Oncoimmunology 2016
http://www.hal.inserm.fr/inserm-01385209

Foucher ED, Blanchard S, Preisser L, Descamps P, Ifrah N, Delneste Y, Jeannin P. IL-34 and M-CSF induce macrophages that switch memory T cells into Th17 cells via membrane IL-1. Eur J Immunol. (2015)

Miot C, Beaumont E, Duluc D, Le Guillou-Guillemette H, Preisser L, Garo E, Blanchard S, Hubert Fouchard I, Créminon C, Lamourette L, Calès P, Lunel-Fabiani F, Boursier J, Braum O, Fickenscher H, Roingeard P, Delneste Y, Jeannin P. IL-26 is overexpressed in chronically HCV-infected patients and enhances TRAIL-mediated cytotoxicity and interferon production by human NK cells. Gut. (2013)

Pellier I, Renier G, Rakotonjanahary J, Audrain M, Berardi E, Gardembas M, Clavert A, Moles MP, Proust-Houdemont S, Reguerre Y, De Carli E, Medge M, Garo E, Blanchard S, Miot C, Picard C, Delneste Y, Fischer A, Tanguy-Schmidt A, Jeannin P. Long term consequences of Hodgkin’s lymphoma therapy on T cell lymphopoiesis. J Allergy Clin Immunol. (2015)

Preisser L, Miot C, Le Guillou H, Beaumont E, Garo E, Blanchard S, Croué A, Fouchard I, Lunel-Fabiani F, Roingeard P, Calès P, Delneste Y, Jeannin P. IL-34 and M-CSF are overexpressed in HCV fibrosis and induce pro-fibrotic macrophages which promote collagen synthesis by hepatic stellate cells. Hepatology. (2014)

Corvaisier M, Delneste Y, Jeanvoine H, Preisser L, Blanchard S, Garo E, Hoppe E, Barré B, Audran M, Bouvard B, Saint-André JP, Jeannin P. IL-26 is over-expressed in rheumatoid arthritis and induces proinflammatory cytokine production and Th17 cell generation. PLoS Biology. (2012)

Mots clés

Cellules myéloïdes
Macrophages
Récepteurs solubles de l’immunité innée
Leucémie aigüe myéloïde
Syndrome myéloprolifératifs

Partenariats internationaux

  • Pr. H. Fickenscher, Institute for Infection Medicine, Christian Albrecht University of Kiel and University Medical cneter Schleswig-Holstein, Kiel, Germany
  • Pr. A. Mantovani, Istituto Clinico Humanitas, Immunology and Inflammation, rozzano, Italy
  • Pr. M. R Wilson, Illawara Health and Medical Research Institute, School of Biological Sciences, University of Wollongong, Wollongong, New South Wales, Australia

Equipe 7

Contact

  • Yves Delneste
  • Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie Nantes-Angers
  • Institut de Recherche et d’Ingénierie de la Santé - 4 Rue Larrey 49100 Angers
  • 02 44 68 83 00
  • yves.delneste@univ-angers.fr