Présentation du Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie Nantes – Angers

Directeur : Marc GREGOIRE – Co-Directeur : Philippe JUIN

img_1230730060177Le Centre Régional de Recherche en Cancérologie  et Immunologie Nantes/Angers (CRCINA, UMR 1232 INSERM- CNRS ERL 6001) regroupe 410 personnes réparties en 17 équipes de recherche, qui développent des programmes multidisciplinaires alliant recherche fondamentale et clinique dans le domaine de l’oncologie. Ces équipes sont localisées sur 3 sites : 12 à Nantes, 1 à St Herblain (site ICO Gauducheau), et 4 à Angers (sites ICO Paul-Papin et Faculté de Médecine d’Angers).

 

Les programmes mis en oeuvre relèvent de 3 départements principaux :

  1. le département INCIT « Immunologie et Immunothérapie » regroupe 8 équipes dont les travaux visent à appréhender les aspects fondamentaux de l’immunité cellulaire, que ce soit sur le versant inné ou le versant adaptatif, ainsi que les altérations de ces réponses dans des pathologies sévères, à savoir certaines tumeurs solides (telles que mélanome, cancer colorectal, mésothéliome et cancer de l’ovaire) et hématologiques (lymphomes B) ainsi que des maladies infectieuses induites par des mycobactéries ou des virus. Au-delà des informations fondamentales, ces projets visent à proposer des stratégies immunothérapeutiques innovantes.

  2. le département ONCO regroupe 5 équipes. Leurs programmes de recherche fondamentale explorent la réponse aux stress, à la mort cellulaire et à la sénescence des cellules cancéreuses, ainsi que les voies de signalisation à l’oeuvre dans l’exploitation de leur microenvironnement. Ces équipes étudient divers composants cellulaires d’une tumeur (e.g. sous populations initiatrices de cancers, cellules endothéliales, fibroblastes associés, cellules immunitaires…) et leurs interactions mutuelles de manière à pouvoir appéhender (et attaquer) les tumeurs résistantes aux traitements en tant qu’entités multicellulaires hétérogènes, plastiques et dynamiques. Elles s’intéressent à la réponse de “l’édifice tumoral” à la chimiothérapie, aux thérapies ciblées, à la radiothérapie hypofractionnée, et l’immunothérapie) ainsi qu’aux stress intrinsèques et extrinsèques inhérents à la progression tumorale. L’utilisation de prélèvements cliniques à visée exploratoire est une caractéristique commune à l’ensemble des équipes du Département. Ceci souligne les fortes capacités de transfert de leur activité, qui aide à la personnalisation des traitements et à l’identification de nouvelles voies thérapeutiques.

  3. le département NOhMAD comporte 4 équipes développant une recherche fondamentale et translationnelle dans les domaines de l’oncologie nucléaire et des hémopathies B malignes. Les programmes de recherche sont centrés sur le développement de nouveaux radio-pharmaceutiques et de nouvelles méthodologies pour la thérapie contre le cancer et sur l’identification de cibles impliquées dans la résistance tumorale des hémopathies B matures (projet Siric Iliad).

Les travaux réalisés au sein du CRCINA aboutissent en moyenne à une centaine de publications par an dans des revues internationales à comité de lecture, de nombreux brevets, la création de plusieurs sociétés de biotechnologies et la mise en œuvre de plusieurs essais cliniques de phase I et II directement issus des travaux d’amont réalisés dans chacun des départements.

En savoir plus :

Plan d’accès

Contact

  • Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie Nantes-Angers
  • Institut de Recherche en Santé de l'Université de Nantes - 8 quai Moncousu - BP 70721 - 44007 Nantes cedex 1
  • 02 28 08 02 08
  • 02 28 08 02 04
  • contact@crcina.org