Réservoirs extra-hospitaliers et non-humains d’Acinetobacter baumannii sur l’île de la Réunion

Hélène Pailhories

27 mai

Angers

Directeur de thèse : Matthieu Eveillard

Equipe 6 : ATIP AVENIR / ATOMycA

Département : The Immunology and New Concepts in ImmunoTherapy department

Résumé de thèse :

Acinetobacter baumannii est une bactérie responsable d’infections communautaires, en particulier dans les régions tropicales et chez des blessés lors de conflits armés. Or, les réservoirs extra-hospitaliers de la bactérie sont peu connus. L’objectif de ce travail était d’étudier ces réservoirs dans une zone tropicale, l’île de la Réunion, en étudiant à la fois le réservoir animal (dépistage), environnemental et humain. En parallèle, des études ont été conduites en zone tempérée (France métropolitaine), avec le dépistage des animaux domestiques. Dans un premier temps, l’identification des espèces du complexe Acinetobacter calcoaceticus-Acinetobacter baumannii par spectrométrie de masse a été perfectionnée sur l’automate VitekÒ MS. La deuxième partie du travail a permis de mettre en évidence une prévalence élevée de portage de la bactérie chez les animaux domestiques réunionnais (6,5 et 8,5%). Une prévalence inférieure a été décelée chez les animaux domestiques de métropole (2,7%). Dans tous les réservoirs étudiés, une grande diversité des souches a été retrouvée lors de l’analyse par Multi-Locus Sequence Typing, avec la mise en évidence de nouveauxSequence Types. Enfin, 2 souches productrices d’OXA-23 et OXA-24 ont pu être isolées respectivement en portage chez un patient et un animal d’élevage de l’île de la Réunion, et 2 souches productrices d’OXA-23 ont été isolées chez des animaux de compagnie de métropole. Ce travail a permis des observations intéressantes sur l’épidémiologie communautaire d’ A. baumannii. D’autres travaux restent à prévoir pour mieux comprendre les relations entre les réservoirs extra-hospitaliers, mais aussi avec le réservoir hospitalier.